Vendredi 23 juillet 2021

Les Chaises Musicales de MusiK à Pile

Soirée concerts au Parc Bômale

Parc du Château Bômale - Saint Denis de Pile
18H00 - 23H30
Collectif aux Petits Oignonsnb.jpg

18h30

Spectacle Les Marchandes D'ail Collectif Aux Petits Oignons

À 8 ans, Anne rêvait de devenir femme au foyer. Aujourd’hui, elle est comédienne et lesbienne, et elle cherche à comprendre comment elle s’est (dé)construite. À travers une galerie de personnages explosifs, elle se fraie un passage dans ses souvenirs et nous offre un grand plongeon dans son quotidien. Sommes-nous devenus les adultes que nous rêvions d’être enfants ? Quel est ce long et fascinant parcours par lequel chacun passe, à la recherche de son identité ? Avec une bonne dose d’humour, Anne nous entraîne dans son univers, et petit-à-petit, elle fait résonner son histoire personnelle en chacun et chacune d’entre nous.

19h30

21h00

22h30

Dj Cat's Eyes (Wax Tailor crew)

Multi instrumentiste, Djette, productrice, choriste, Marine Thibault alias Cat’s Eyes est plus connue en tant que flûtiste de Wax Tailor.

Ondulant entre basses rondes et rythmiques aiguisées, ses pulses électroniques métisses nous bercent sur fond de sonorités world. En live, elle nous offre une performance solo acrobatique et entraînante, jonglant entre flûtes traversières, flûtes ethniques, clavier, mpc, looper et autres accessoires binaires et numériques.

20h00

Oror

OrOr c’est le pur produit de la pop française des années 80. Mais 2080. Une pop mélodique, poétique, vibrante, dans laquelle la langue de Molière surfe comme Kelly sur les ronronnements gras des synthés, percutée par les boom booms frénétiques. OrOr c’est trois garçons dans le tube qui t’invitent à un massage cérébral aux huiles sensorielles.

21h30

Dionysos

Et voilà, ça recommence, il fallait s’y attendre : tout est mélangé. Plus de dix ans que ça dure, depuis La Mécanique du cœur : tout commence avec une histoire qui naît dans la tête de Mathias. Libre à elle de grandir ensuite dans un livre, un disque ou un film. Celle-là sera les trois. Le roman est déjà sorti, l’album est là, et le film suivra. Cette histoire est née en 2016. Dionysos terminait la tournée de Vampire en pyjama, un disque né du Journal d’un vampire en pyjama, ce livre où Mathias racontait sa traversée de la maladie. Pendant que Mathias recommençait à se laisser pousser les idées, la Seine montait. Début juin 2016, c’est la grande crue à Paris. Dionysos revient avec Surpriser, un nouvel album de chansons très personnelles pour Mathias Malzieu. Et aussi essentiel pour Dionysos qui garde ses caps, en emballant de la pop garage dans des cordes et des cuivres d’orchestre symphonique, en inventant la BO d’une surproduction projetée sur un drap dans la cale du Flowburger, en entonnant des refrains qui vont faire chavirer les foules.